CRISE AU NORD:La jeunesse du FDR exige l’unification immédiate du territoire

Cette conférence de presse de la Jeunesse du Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et de la République (FDR), avait pour but d’attirer l’attention de la population du Mali et celle des communautés sous-régionale, internationale sur la confiscation du pouvoir d’Etat par les putschistes et une minorité anti démocrate et opportuniste de la classe politique.
A ce point de presse, la Jeunesse a réaffirmé que seules la vigilance et la mobilisation de l’ensemble des populations de nos villes et campagnes, de la classe politique et des forces vives de la nation peuvent être des solutions de sortie de crise que notre pays traverse aujourd’hui.

Pour le président de la jeunesse du FDR, Amadou Koïta, “notre pays vit un des moments les plus difficiles de sons existence : coup d’Etat, dysfonctionnement de toutes les institutions, rébellion, mouvement islamiste, partition du territoire, pillage, viols, massacre”. Il a aussi rappelé que la junte doit reconsidérer ses positions et entamer des négociations avec  la Cédéao afin que notre pays puisse bénéficier du soutien nécessaire pour le rétablissement de son intégrité territoriale.
Pour le président de la Jeunesse de l’Union pour la République et la démocratie, Dr. Madou Diallo, “le combat à mener ni politique, ni associatif, ni ethnique, ni religieux. Il est citoyen. Il s’agit d’abord et avant tout de sauver le Mali, le seul bien commun que nous avons tous”.

Nabila Ibrahim Sogoba

L’Indicateur Du Renouveau 10/04/2012