CONVENTION ENTRE MALITEL ET ANPE: La création de 2000 emplois en mire

La Sotelma/Malitel et l’Agence pour la promotion de l’emploi ont signé mercredi 16 mars 2016, une convention pour la création de 2000 emplois. Présidée par le ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, la cérémonie de signature a eu lieu à l’hôtel Salam en présence des directeurs généraux des deux structures.

Il s’agit, à travers la signature de cette convention, de la création de 2000 auto emplois par la Sotelma/Malitel pour les jeunes. En phase test, le projet va concerner la création de 200 emplois à travers l’installation de kiosques de transfert d’argent par mobile du réseau, appelé Mobicash.

Ce partenariat permettra selon Mohamed Morchid, directeur général de la Sotelma Malitel, d’insufflé une nouvelle dynamique à la politique nationale de lutte contre le chômage de jeunes et à la pauvreté.

“La Sotelma prépare plusieurs actions à l’endroit de la jeunesse. Il s’agit d’un vaste programme d’appui multiforme dans le domaine de l’entreprenariat, la culture, des nouvelles technologies et d’autres secteurs. Par la signature de cette convention pour une phase teste la Sotelma-SA, s’engage à fournir toute l’assistance technique et financière nécessaire à l’installation de 200 kiosques Mobicash, qui viendront renforcer le réseau existant et soutenir notre volonté d’être toujours plus proche de vous”, a-t-il indiqué.

M. Morchid a promis que la Sotelma mettra tout en œuvre pour la réussite de cette phase test et jouera toute sa partition dans la réduction du chômage des jeunes en vue d’une jeunesse épanouie.

Pour Ibrahim Ag Nock, directeur général de l’ANPE, la mise en œuvre de ce projet gagnant-gagnant s’inscrit dans le cadre du partenariat public-privée. Il a ajouté que l’évaluation de cette phase test permettra d’envisager rapidement l’extension des activités au niveau des autres régions administratives du pays.

Selon les précisions de M. Nock, un comité technique – mis en place par les deux structures -a travaillé sur le projet en ayant comme préoccupation essentielle la qualité des emplois notamment des emplois décents et pérennes à travers les revenus potentiellement générés mais aussi à travers des emplois collatéraux que les différents promoteurs peuvent créer.

Dans cette optique, des concours techniques, juridiques et socio-économiques du projet ont conduit à une diversification des services au niveau de chaque kiosque en vue d’assurer la plateforme requise pour créer d’autres emplois autour du projet initial.

L’ANPE s’engage à aider les promoteurs dans l’installation et l’identification du site pour la pérennisation de leurs kiosques.

Saluant l’initiative, le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnel, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Mahamane Baby, a expliqué que ce partenariat entre Malitel et l’ANPE cadre avec le projet de société du président de la République. Il a assuré l’engagement de son département pour sa réussite.
A noter que cette première étape du projet se concentre dans le district de Bamako et environs.

Maliki Diallo