Cinquantenaire du Mali :Le ministère de l’Agriculture fête l’événement

    Le département de l’Agriculture, dans le souci constant d’atteindre l’autosuffisance et la souveraineté alimentaire, a décidé de fêter ses cinquante (50) ans à travers l’exposition d’une semaine de produits agricoles améliorés. Il sera suivi par six jours de travail pleinement remplis par des conférences débats sur l’évolution, les enjeux et les problèmes qui minent l’agriculture malienne.  

    Les participants vont examiner sous différents prismes l’agriculture malienne à travers notamment les journées de recherche agricole ; de vulgarisation et de formation agricoles ; des aménagements hydro agricoles, d’irrigation et d’équipement rural ; de protection des cultures ou des végétaux et enfin d’organisation du monde rural et de professionnalisation de l’agriculture. Il s’agit pour le département de l’Agriculture, dira le ministre Agathane Ag Alassane, dans son discours, à travers cette célébration, non seulement de donner la photographie des cinquante (50) ans de parcours de l’agriculture malienne, mais aussi et surtout d’exposer ses contraintes et difficultés.

    “De la « Daba » au « Tracteur » ; que de chemins parcourus ?” a-t-il ajouté. Avant de mettre l’accent sur l’importance de la recherche agricole et son historique au Mali. En commençant cette chronique du Cinquantenaire de l’agriculture malienne par la recherche agricole, a soutenu le premier responsable du département de l’Agriculture, notre ambition est de donner aux chercheurs et à la recherche sa lettre de noblesse.

    La cérémonie a pris fin par la remise de diplômes de reconnaissance aux anciens ministres et directeurs de l’Agriculture du Mali.  

    Moussa Dagnoko

    Le Républicain 05/11/2010