CFPTAT : Kalabancoro tient son centre de formation professionnelle

La direction du Complexe scolaire Aboubacar Tigana a lancé le jeudi 22 septembre le Centre de formation professionnel et technique (CFPTAT).

Le CFPTAT, lancé hier à Kalabancoro, est un établissement de haut standing pour un enseignement de masse et de qualité. Selon le proviseur du complexe scolaire, Badji Coulibaly, l’ouverture du centre s’inscrit dans le renforcement des capacités cognitives des apprenants.
“L’école et la formation professionnelle demeurent les lieux d’apprentissage les plus importants pour bâtir un citoyen modèle à l’image de la société. Car, l’enfant est l’émanation de la conscience collective”, a expliqué le proviseur du complexe, Badji Coulibaly, exprimant son expression fraternelle ou professionnelle à ses partenaires de l’école qui sont caractérisées par l’apport d’une synergie d’actions autour du projet.
“Le Centre de formation professionnel et technique Aboubacar Tigana de Kalabancoro est le couronnement d’un long processus de travail qui témoigne de la réussite des élèves au baccalauréat. Le critère de sélection des enseignants s’effectue sur la base d’un test écrit et oral afin de mettre à la disposition des enfants les meilleurs dans l’expression d’une performance avérée”. Et de dire que le lycée Tigana en est la plus belle illustration par l’augmentation du taux de réussite.
Le représentant de l’Académie, Mamadou Sissoko, a insisté sur la qualité de l’enseignement. “La culture de l’excellence au quotidien est un devoir pour nous responsables de l’éducation pour répondre aux besoins de l’heure. Notre accompagnement sera un apport import pour l’atteinte des objectifs. A travers l’appui à la formation continue des enseignants et le suivi-évaluation”, a-t-il promis.
Bréhima Sogoba