Brexit: l’UE ne “se laissera pas intimider” lors des négociations (Tusk)

Strasbourg – L’Union européenne “ne se laissera pas intimider par les menaces” lors de la négociation du Brexit, a mis en garde mercredi le président du Conseil européen Donald Tusk, en référence à un éventuel divorce sans accord entre Londres et Bruxelles.

“Je veux être clair sur le fait qu’un scénario +sans accord+ serait mauvais pour tous, et en particulier pour le Royaume-Uni”, a déclaré M. Tusk devant le Parlement européen à Strasbourg.

“Nous ne nous laisserons pas intimider par des menaces”, a ajouté le président du Conseil européen, l’institution réunissant les dirigeants des 28 pays de l’UE lors de sommets réguliers.

Selon M. Tusk, l’idée “que l’absence d’accord (de sortie, ndlr) serait bonne pour le Royaume-Uni et mauvaise pour l’UE” prend “de manière croissante la forme de menaces”.

Dans un discours en janvier, la Première ministre britannique Theresa May avait mis en garde contre toute volonté d’imposer un accord de sortie “punitif” au Royaume-Uni, qui serait “un acte calamiteux” de la part de l’UE.

“Il vaut mieux pas d’accord qu’un mauvais accord”, avait-elle dit.

(©AFP / 15 mars 2017 10h11)