Bourse Zurich: légère progression, bancaires en verve, attente de l’emploi US

Zurich (awp) – La Bourse suisse évolue sur une note légèrement positive vendredi en milieu de séance. La veille, Wall Street a fini sans tendance, dans l’attente des chiffres de l’emploi américain. En Suisse, les valeurs bancaires ont le vent en poupe, les investisseurs pariant sur une hausse des taux. Plusieurs sociétés du marché élargi ont publié leurs chiffres et retiennent l’attention.

Les décisions de la Banque centrale européenne (BCE) annoncées jeudi sont déjà oubliées. Le statu quo était très largement anticipé et les investisseurs se tournent maintenant vers la Réserve fédérale américaine (Fed), dont le Comité monétaire FOMC siègera mardi et mercredi. L’avis prédominant auprès des observateurs du marché va dans le sens d’un relèvement des taux directeurs par la Fed, la semaine prochaine.

Avant cela, les statistiques de l’emploi américain pour le mois de février devraient venir étayer les attentes de hausse de taux. Ces chiffres sont très attendus et devraient fournir des impulsions lors de leur publication, dans l’après-midi.

Peu avant midi, le SMI prenait 0,10% à 8648,23 points, le SLI 0,27% à 1374,11 points et le SPI 0,14% à 9534,61 points. Parmi les 30 valeurs vedettes, 23 montaient et sept reculaient.

Les bancaires avaient le vent en poupe et tendaient même à accentuer leurs gains en cours de séance. CS gagnait 1,5%, meilleure performance du moment et UBS 1,0%. Cette dernière a ajusté ses bénéfice net et avant impôts suite à la constitution de provisions supplémentaires dans l’affaire des titres adossés à des créances hypothécaires résidentielles (RMBS) aux Etats-Unis.

Bernstein a fortement relevé l’objectif de cours de l’action au porteur Sika (+1,3% à 5765 CHF) à 6550 CHF, contre 5714 précédemment, soit 15% au-dessus du cours de clôture de la veille. La recommandation reste à “outperform”. Se basant sur un scénario optimiste, le gérant d’actifs américain prédit même un possible envol du titre jusqu’à 10’000 CHF.

Des cycliques comme Dufry (+0,3%), Swatch (+0,6%), Galenica (+0,4%), ABB (+0,2%) et Aryzta (+0,6%) s’étoffaient également. Le boulanger industriel publiera ses résultats semestriels lundi. Les analystes n’attendent pas de surprise après le sévère avertissement sur bénéfice de fin janvier.

Aux assurances, RBC a relevé l’objectif de cours de Zurich Insurance (+0,5%) dans le cadre d’une étude sectorielle. La note “Sector Perform” reste de mise, et les experts de RBC disent préférer les titres des concurrents Allianz et Axa à celui de l’assureur zurichois.

Bâloise (+0,4%) a publié son offre d’achat pour la société immobilière Pax Anlage (-0,1% à 1596 CHF), pour laquelle l’assureur propose 1600 CHF par action. Ce prix représente une prime de 18,6% par rapport au cours moyen pondéré en fonction du volume sur 60 jours.

Dans le camp des perdants, Sonova (-0,5%) tenait la lanterne rouge. Nestlé et Roche cédaient chacun 0,3% et freinaient l’indice.

Sur le marché élargi, une ribambelle d’entreprises ont levé le voile sur leur performance en 2016 ou leurs prévisions pour 2017. Le constructeur de machines-outils Starrag (-1,4%) et SFS (-1,2%) n’ont pas convaincu les investisseurs.

Par contre, Edmond de Rothschild (+6,0%), Banque Profil de Gestion (+6,5%) et CFT (+8,0%) étaient recherchés.

Coltene (-0,8%) cédait aussi du terrain. Credit suisse a abaissé vendredi sa recommandation à “underperform” contre “outperform”. L’entreprise a publié jeudi ses résultats annuels.

rp/jh

(AWP / 10.03.2017 12h46)