BANDIAGARA Vacances citoyens : la jeunesse face à la construction citoyenne

Une forte délégation nationale séjourne à Bandiagara dans le pays Dogon où elle procèdera au lancement de la campagne officiel de l’édition 2016 des vacances citoyennes ce vendredi 12 août 2016. La délégation est composée du ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne Amadou Koïta, du président du Conseil national de la jeunesse, d’associations jeunes et de pionniers.

Les Vacances citoyennes sont perçues comme un moment fort de brassage, mais aussi un canal de communication et d’investissement physique des jeunes dans des actions d’intérêt public.

De 1960 à nos jours, différents camps de regroupement des jeunes ont été organisés à l’échelle nationale. Il s’agit des manifestations artistiques et sportives de la jeunesse, les sessions connaissances du Mali, les caravanes de l’amitié, les chantiers de jeunes, le Festival national de la jeunesse, les Vacances citoyennes.
L’édition 2016 sera une opportunité pour la jeunesse pour s’interroger sur la problématique et sur la meilleure organisation pour contribuer à la construction citoyenne, c’est-à-dire aboutir aux changements recherchés ou attendus. Elle intervient dans un contexte où les hautes autorités sont engagées dans l’élaboration de la politique nationale de construction citoyenne notamment la mise en œuvre de cette politique par la jeunesse.
La jeunesse (plus de 60 % de la population) constitue la principale force à même d’impulser le changement pour un Mali émergent. Elle a besoin d’être encadrée pour en faire le levain de la cohésion sociale mais aussi et surtout le moteur pour la transformation sociale en vue de la promotion de la citoyenneté.
La délégation a quitté Bamako le mercredi. Elle a fait escale à Soufouroulaye, un village situé à quelques kilomètres de Mopti, avant d’être accueillie par la population de Bandiagara le jeudi.

Le thème de cette édition 2016 est : “Le rôle de la jeunesse dans la construction citoyenne”. Elle mobilisera plus de 5000 jeunes de toutes les sensibilités de la jeunesse malienne.
Les activités se dérouleront en trois étapes. La première constitue le lancement de la campagne suivie des travaux de construction et de reboisement à Bandiagara. La 2e étape se fera à Bla où les jeunes réhabiliteront et planteront des arbres. Les travaux prendront fin le 5 septembre 2016 à Yanfolila par ces mêmes activités.
Zoumana Coulibaly depuis Bandiagara