APRES AVOIR FELICITE SON ADVERSAIRE Soumaïla Cissé transforme sa défaite en victoire


Contre toute attente, avant même la publication des résultats officiels, Soumaïla Cissé a reconnu sa défaite à la présidentielle  et a félicité Ibrahim Boubacar Keïta, son adversaire au second tour de la présidentielle. C’est d’ailleurs par ça que le candidat malheureux a introduit la conférence de presse hier mardi 13 août, où il est revenu longuement sur cet événement unique dans l’histoire du Mali, voire du continent africain. “Hier soir, j’ai rendu visite au président de la République élu pour le féliciter et lui souhaiter plein succès “. Soumaïla Cissé a assuré qu’il ne poserait aucun acte susceptible d’affaiblir son pays où la cohésion est une nécessité. Il a annoncé qu’il n’introduirait aucun recours devant la Cour constitutionnelle.

Soumi fait déjà le bilan de la campagne

Le candidat de l’URD n’a pas mâché ses mots sur  la façon dont le scrutin s’est déroulé. Il a dénoncé la privation des centaines de milliers de Maliens de leur droit de vote. “L’instrumentalisation de l’armée a atteint des proportions jamais atteintes dans ce pays”, a-t-il également dénoncé. Il n’a pas manqué de regretter qu’”une campagne électorale nauséabonde  est descendue dans les bas-fonds de l’ethnicisme “.

Mais malgré tout cela, Soumaila Cissé a dit accepter d’avance les résultats qui seront proclamés prochainement. Et nos confrères de RFI de conclure ainsi “d’un point de vue politique, Soumaïla Cissé malgré sa défaite marque un point et se positionne pour l’avenir.
Et comme Soumaïla Cissé annonçait qu’il n’avait pas l’intention de quitter la politique, qu’il serait dans l’opposition au nouveau président, on peut dire que par ce geste, il transforme une défaite en une victoire, qui va probablement lui assurer une solide légitimité de leader de l’opposition”. Le geste de Soumaïla Cissé est salué à travers le monde

Youssouf Coulibaly

L’indicateur Renouveau 2013-08-14 10:15:22