​JO Tokyo 2020 : Apprentissage difficile pour Kouma et Fofana

Les athlètes maliens ont fait timidement leur entrée dans la compétition olympique. Premier malien à tâter le terrain, le nageur Sébastien Kouma n’a pas réussi à se hisser aux demi-finales du 100 m brasse, samedi.

Le nageur malien a tout de même réalisé une belle performance de 1’02”84, établissant un nouveau record personnel et national dans la discipline. La compétition est donc terminée pour le seul représentant malien en natation.

Beaucoup d’espoirs étaient portés sur le taekwondoïste Seydou Fofana, seul sportif malien à s’être qualifié pour les JO sur le terrain. Pour son entrée en matière, il affrontait, en combat de qualification (68 Kg), l’Ouzbek, Ulugbek Rashitov.

Le porte-drapeau du Mali s’est incliné (38 pts – 17 pts) dans son combat qui s’est déroulé à 1h 14 GMT. Le début des J.O est donc difficile pour les Maliens qui démarrent la compétition avec deux échecs. Repêché pour les huitièmes de finale, Seydou Fofana a de nouveau perdu contre le Coréen Daehoon Lee (11-9).

Il reste deux athlètes maliens en compétition Djénébou Danté en athlétisme 100 m et Fodé Sissoko en 200 m. Les épreuves de cette discipline débutent à partir du 30 juillet.

M. TOURÉ

https://www.lessormali.com/