Paul Numba Um, représentant résident de la Banque mondiale au Mali ‘’En ce moment, le portefeuille de la Banque mondiale au Mali atteint le milliard de dollars ‘’

54

L’Etat malien avait eu des problèmes dans les années 2013-2014 avec les institutions de Bretton Woods : Fond Monétaire International (FMI), Banque Mondiale (BM). Ce qui a eu comme conséquence, le changement de l’article 8 du code des marchés publics. Mais cette brouille est désormais derrière nous. Le représentant résident de la Banque mondiale au Mali, Paul Numba Um, s’est dit reconnaissant du travail qui a été fait au Mali en matière de redressement économique, même si des défis importants restent à surmonter. C’était au cours d’une audience que le président le la République Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), lui a accordé le mardi 7 février 2017 au Palais de Koulouba (Bamako).

Au cours de cette audience, le président IBK a fait de Paul Numba Um, commandeur de l’ordre national du Mali. C’est à l’issue de cette audience que Paul Numba Um a fait savoir qu’en ce moment, le portefeuille de la Banque mondiale au Mali atteint le milliard de dollars. Selon le directeur des opérations de la Banque mondiale au Mali, la coopération Mali-Banque Mondiale va sur des roulettes. A titre illustratif, l’institution de Bretton Woods va mobiliser 600 millions de dollars soit environ 300 milliards de FCFA pour financer des projets.

Après trois ans de service au Mali, Paul Numba Um quitte le Mali pour Pretoria en Afrique du Sud. Avant de faire ses valises, il a été décoré par le président IBK, le mardi 7 février 2017 au Palais de Koulouba pour les bons et loyaux services rendus au Mali. Il fut donc élevé commandeur de l’ordre national du Mali.

Pour sa part, le désormais ex représentant résident de la Banque Mondiale au Mali, Paul Numba Um a exprimé toute sa satisfaction d’être décoré par le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta.

Selon le directeur des opérations de la Banque Mondiale au Mali, la coopération Mali-Banque Mondiale va sur des roulettes. Pour preuve, l’institution de Bretton Woods va mobiliser 600 millions de dollars soit environ 300 milliards de FCFA pour financer des projets. « Je suis confiant au moment où je vous parle. En fin d’exécution des programmations, nous devrions avoir probablement dépassé 700 voir 800 millions de dollars pour d’autres engagements. En ce moment, le portefeuille de la Banque Mondiale au Mali atteint le milliard de dollars. Il est divers et couvre tous les secteurs de développement. Et nous devons continuer à travailler d’arrache pied pour accélérer l’acquisition de ces ressources de manière à obtenir des résultats qui permettront aux populations de voir concrètement comment leurs conditions de vie s’améliorent », a déclaré Paul Numba Um. A l’en croire, le Mali a fait d’importantes prouesses en matière de redressement économique. « Je suis reconnaissant du travail qui a été fait au Mali. Il reste des défis importants à surmonter mais le gros est derrière nous », a conclu Paul Numba Um.

Les Secrets Bancaires