REPAS DU MINISTRE DES SPORTS AVEC LES AIGLONS: Renforcer la fibre patriotique chez les jeunes

67

Avant leur départ pour l’Afrique du Sud ou ils devront effectuer les derniers réglages pour la Can Zambie 2017, les Aiglons ont déjeuné avec les juniors du ministère des Sports et certains responsables de la Fédération malienne de football (Femafoot). Objectif : encouragé l’équipe de Baye Ba et octroyé la somme d’un millions de F CFA aux joueurs et à l’encadrement en guise de motivation.
Après la participation mitigée des Aigles du Mali à la Can Gabon 2017, les yeux de tous les Maliens sont désormais orientés vers les cadets en partance pour la Can de leur catégorie en Zambie. Ils incarnent l’espoir de toute la nation malienne de renouer avec un sacre continental après l’exploit de la Can cadette glanée au Niger en 2015 par la même équipe.
Pour réitérer le soutien du gouvernement à l’équipe, le Chef de cabinet du ministère des Sports, Youssouf Singaré, accompagné d’une forte délégation et la Femafoot, ont déjeuné aujourd’hui avec l’équipe. Ce partage de repas avait un double objectif. Primo, il visait à renforcer la fibre patriotique chez les Aiglons et secundo, les transmettre les « salamalecks » des hautes autorités et de l’ensemble du peuple malien.
« Le peuple à confiance en vous. Nous croyons tous à votre chance de réitérer l’exploit. Soyez digne de notre confiance comme vous l’avez été en 2015 au Niger. Amenez nous cette Coupe », a-t-il dit. Et d’ajouter : « Vous n’avez pas droit à des primes de sélection ni de qualification, mais le ministre a ordonné qu’on vous donne 1 millions de F CFA à chacun en guise de motivation ».
A l’encadrement, M. Singaré a rappelé que Baye Ba et son staff n’ont rien à prouver aux maliens. Il a quand même insisté sur l’exemplarité au cours de la compétition.
Kassoum Coulibaly alias Yambox, vice-président de la Femafoot, a abondé dans le même sens en rappelant que les attentes du public malien sont immenses.
L’entraineur, Baye Ba et ses joueurs se sont montrés très engagés à relever le défi afin de soulager les Maliens de l’impasse de leurs ainés au Gabon.
Les Aiglons sont internés à Kabala depuis le 26 janvier dernier. Demain, ils quitteront Bamako pour l’Afrique du Sud où ils devront achever leur participation. C’est à partir du 23 février que Baye Ba et ses protégés s’envoleront vers la Zambie pour participer à la Can.
Presque tous les joueurs sont dans le nid exceptés quelques cadres actuellement sous contrat avec des équipes européennes. L’entraineur Baye Ba a rassuré que des dispositions sont en train d’être prises pour faciliter leur arrivée.
Sory I. Konaté
30minutes.net
13 février 2017