SECTEURS EAU POTABLE ET EDUCATION : Le projet FHI-360 pour booster le PPP

Le filiale Mali de lAlliance pour refonder de la gouvernance en Afrique (ARGA-Mali), à travers le projet FHI-360, a organisé un atelier sur le développement du partenariat public-privé (PPP) dans les secteurs eau potable et éducation. Cétait hier mercredi 23 janvier 2019 à la mairie de la commune I du district de Bamako.
Lorganisation de cet atelier par Arga-Mali consiste à apporter son soutien à des collectivités pour lamélioration des secteurs de leau potable et de léducation dans leur commune.
Pour mieux soccuper de ce problème, cette première rencontre entre lArga-Mali et les trois communes concernées (I, V et VI) du district de Bamako par le projet vise à mettre en place deux groupes de travail. Le but est mieux étudier la problématique deau potable et de léducation de ces communes. ” Il sagit de mettre en place deux groupe de travail qui vont soccuper du wash et de léducation au niveau de ces trois communes”, a précisé le coordinateur du projet FHI, Mama Traoré
Ces derniers sont chargés didentifier et dénumérer les problèmes liés aux services sociaux de base (eau et éducation) dans leur commune. En fait, ils feront en sorte de les prioriser dans le cadre de leur gestion. Aussi, ils sont chargés délaborer le plan daction PPP en érigeant des difficultés liées aux problèmes détectés pour lamélioration de la qualité des services daccès à leau potable et à léducation.
Le représentant du maire de la commune I à cet atelier a salué cette initiative et promet daccompagner le projet. Daouda Simparara, en sa qualité de président de la commission eau et assainissement à la maire de la Commune I, a invité les populations à redoubler defforts pour lamélioration de leur cadre de vie. Il a profité pour rassurer de laccompagnement de la maire.
Ce projet, en phase pilote, est financé par lUSAID et mis en uvre par Arga-Mali, à travers le projet FHI-360.
Youssouf Coulibaly.