RETOUR DE L’ADMINISTRATION DANS LES REGIONS DU NORD Le gouvernement s’y engage

Le gouvernement de la transition continue sur sa lancée d’accomplir les missions qui lui ont été assignées. C’est dans cette optique qu’il compte faire retourner, le plus vite possible, les différents services techniques dans les régions du Nord de notre pays (Tombouctou, Gao) libérées des mains des bandits armés quelques mois. Cette mesure du gouvernement intervient après avoir fait le point des différents services de ces régions, 31 à Tombouctou et 32 à Gao.

Le gouvernement a investi 100 millions F CFA par région pour le réaménagement des bâtiments administratifs qui ne sont pas en état du fait des bandits armés qui avaient envahi ces régions. Mais en entendant qu’ils soient opérationnels, ces services seront logés dans des maisons à bailler.

Pour le retour des agents techniques dans leurs régions respectives, le gouvernement s’est engagé à octroyer une prime de transport de 100 000 F CFA par personne. Et une fois sur place, ils bénéficieront encore d’une prime de 100 000 F CFA pour le logement. Ceux qui sont restés, durant l’occupation de ces régions par les rebelles, seront pris en compte par la prime de logement.

Le ministre des Finances, Abdel Karim Konaté, assure que l’argent sera remis à qui de droit, car chaque service a établi la liste de ses agents au préalable pour éviter les abus. Il assure aussi que les dispositions sont en train d’être prises pour le retour des banques dans ces régions.

“D’ici peu, des banques seront présentes au nord du pays”, dit-il. Tout en précisant que les agents des ministères de la Santé et de la Défense ne seront pas concernés par cette mesure prise par le gouvernement pour le retour des agents techniques car, le ministère de la Santé a déjà bénéficié de l’appui de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le redéploiement de ses agents.

Cet engagement du gouvernement se justifie par son envie de restaurer l’Etat dans toutes les régions du Nord pour rassurer les populations qui commencent à venir petit à petit.

Youssouf Coulibaly

L’indicateur Renouveau 2013-07-24 07:41:31