Quatre passeurs algériens arrêtés dans le sud de l’Espagne

Quatre Algériens, soupçonnés d’avoir organisé des traversées en mer en bateaux-taxis, ont été interpellés par la police espagnole mardi.

 

Ils demandaient 5 000 euros à chaque candidat à l’exil pour arriver jusqu’en Andalousie depuis l’Algérie.

Ils faisaient partie d’un réseau criminel spécialisé dans le trafic de migrants. Mardi 12 juillet, quatre ressortissants algériens ont été arrêtés par la police espagnole, à Murcie, dans le sud du pays. Ces passeurs organisaient des traversées en mer en bateaux-taxis depuis l’Algérie jusqu’en Espagne, et réclamaient à chaque candidat à l’exil la somme de 5 000 euros. Ces transferts vers le littoral espagnol s’opéraient dans “des conditions dangereuses” et “sans aucune mesure de sécurité”, a indiqué la police espagnole dans un communiqué.
Lors des interpellations, les agents de la police ont saisi une embarcation de six mètres de long, équipée d’un moteur de 150 CV. Après enquête, ils ont découvert que le réseau s’adonnait également à un trafic de drogues.

Source Infomigrant
Rédaction DiasporAction