“Festival au désert”:Test de sécurité dans le Nord: ATT répond à ses détracteurs

Spectacle, musique et course de chameaux sont au programme de cette manifestation qui a pris fin  samedi.

“Nous avons eu  plusieurs centaines de touristes européens. D’autres ont commencé il y a dix jours leur circuit touristique par le pays dogon (première région touristique dans le Nord) et sont venus à Tombouctou. Nos affaires reprennent ici”, a expliqué à l’AFP Alous, un hôtelier de Tombouctou, joint au téléphone de Bamako.

Le président de la République, Amadou Toumani Touré, a profité de la sa présence à la clôture  du Festival pour répondre aux accusations révélées par le site Wikileaks( ci-contre) qui contiennent peu de vérités et l’attentat contre l’Ambassade de France du mercredi dernier. Il a soutenu qu’il s’agit d’une action isolée d’un jeune en colère contre la France avant de révéler avoir saisi les Nations unies par rapport à l’affaire  du « Boeing de la coke” pour situer toutes les responsabilités.

Quant à  l’enlèvement vendredi soir  de deux ressortissants français à Niamey au Niger, ATT a rassuré que les forces armées et de sécurités maliennes sont en état d’alerte maximum pour arrêter les ravisseurs.

L’ Indicateur Renouveau 10/01/2011