POLITIQUES DE FORMATION DES MAITRES EN QUESTIONS Conclave pour muscler l’Education pour tous

L’atelier international d’échanges et d’expériences sur les politiques de formation des enseignants est organisé par le ministère de l’Education, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales et le bureau de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation et de la culture (Unesco) de Bamako, en collaboration avec les partenaires techniques et financiers pour améliorer la qualité des programmes et les méthodes  d’enseignements au Mali.

Il va appuyer le gouvernement dans d’élaboration du 2e Prodec, qui sera enclenché par les partenaires techniques et financiers pour l’année 2014.

“Je nourris l’espoir que cet atelier, qui est la 1re d’une série pour la révision des politiques de formation en cours nous permettra de partager les expériences nationales, de faire un diagnostic institutionnel et organisationnel sur le précédent Prodec et d’améliorer les différences pratiques”, a déclaré le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Pr. Ould Mohamed Lahbib a rappelé que dans le domaine de la rédaction de politiques sectorielles de l’éducation, le Mali a enregistré une avancée qui s’est caractérisée par l’implication des enseignants aux débats du système éducatif et formation initiale.

Le représentant Unesco, Juma Shabani, a ajouté qu’au moment où le Mali voudrait prendre un nouveau départ, il est utile de questionner sur les différentes politiques mises en œuvre, d’identifier leurs forces et faiblesses et de saisir les opportunités que la communauté des partenaires offrent pour élaborer la nouvelle politique plus complète et la plus holistique de manière à réunir l’ensemble des conditions pour formation de qualité.   

Nabila Ibrahim Sogoba

L’indicateur Renouveau 2013-07-10 07:59:12