Monnaie Eco : Alassane Ouattara rassure les Benguistes (diaspora)

La création de la nouvelle monnaie unique de la CEDEAO suscite tant d’interrogations au sein de la diaspora ivoirienne vivant en Europe, communément appelée benguiste. Ces derniers s’interrogent sur la valeur réelle de cette monnaie, l’Eco, vis-à-vis de l’Euro. Le président Alassane Ouattara les a rassurés lors du Sommet de l’UEMOA.

Alassane Ouattara “l’Eco gardera la même parité avec l’Euro”

Les nombreux Ivoiriens et Africains de la zone franc qui vivent en Europe voient généralement leur économie se multiplier de façon vertigineuse lorsqu’ils convertissent leurs devises (l’Euro) en franc CFA. Selon la convertibilité entre les deux monnaies, 1 euro correspond à 655,99 francs CFA. Aussi, celui qui rentre au pays avec 10 000 euros aura-t-il automatiquement 6 559 900 FCFA lorsqu’il convertira son argent. Ce qui représente pour eux, un accroissement de leur capital et donc l’augmentation de leur pouvoir d’achat.

Vous pouvez lire :Monnaie CEDEAO, Alassane Ouattara contre la sortie du franc CFA ?

Mais avec le passage du franc CFA à l’ECO dès 2020, cette diaspora s’interrogeait de savoir à quelle sauce elle sera mangée avec celle nouvelle monnaie, car tant de supputations annonçaient çà et là que l’ECO aurait la même valeur monétaire que l’Euro. Suscitant ainsi quelques craintes chez ces communautés qui envisagent rapatrier leurs capitaux.

Lors de la 21ème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), le 12 juillet 2019 à Abidjan, Alassane Ouattara a cependant tenu à faire des précisions sur la nouvelle monnaie de la CEDEAO. A en croire le Chef de l’Etat ivoirien, l’ECO sera arrimé à l’Euro. Poursuivant, l’ancien fonctionnaire du Fonds monétaire international (FMI) ajoute : « En 2020, l’ECO, la nouvelle monnaie adoptée par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), remplacera le Franc CFA, mais il n’y aura pas de changement immédiat de parité avec l’Euro. »

Cette précision du président Ouattara a permis de rassurer ses compatriotes quant à la nouvelle monnaie en création.