Mali : attentats-suicides dans le nord, 5 kamikazes tués.

La deuxième attaque-suicide est survenue à Gossi, à environ 185 km à l’ouest de Gao : trois kamikazes sont morts sur le coup et au moins un militaire malien a été blessé, selon l’armée. Peu avant la fin de la matinée, une source militaire a annoncé le décès à Gossi d’un quatrième kamikaze des suites de ses blessures.

“La première attaque s’est produite à Ménaka contre des soldats du Niger. Une voiture piégée a pénétré dans leur camp mais les militaires (…) ont détruit le véhicule qui a explosé”, a précisé à Reuters le lieutenant-colonel Souleymane Maïga. “Au même moment à Gossi, trois kamikazes se déplaçant à pied ont attaqué un barrage. Là aussi, les soldats (…) les ont abattus. Ils ont été tués.”

Les djihadistes liés à Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), qui ont occupé pendant plusieurs mois le nord du Mali en 2012, en ont été en grande partie chassés par une intervention militaire franco-africaine qui a débuté le 11 janvier et se poursuit. Toutefois, des groupes “résiduels” parviennent à y mener de manière régulière des actions contre les armées malienne et étrangères présentes dans la région.

Le Monde.fr 2013-05-10 17:30:38