Les incendies se multiplient au Tchad

incendies

Les incendies devenus quasi quotidiens sont souvent dûs à de mauvais branchements électriques, mais pas seulement.

Depuis le mois de février, près d’une vingtaine d’incendies ont été recensés dans plusieurs villes. Ainsi, il ne se passe presque pas un seul jour sans qu’un incendie soit déclaré dans un quartier de N’Djamena, la capitale, ou dans une autre ville du Tchad.

Ce sont généralement des boutiques ou encore des marchés et des maisons individuelles qui sont dévastés par ces sinistres.

Solkem est l’une des victimes de ce phénomène. Partie au marché pour faire des achats, elle a retrouvé à son retour sa maison, située dans le 7e arrondissement, détruite par un incendie dont elle ignore l’origine :

“J’étais sortie pour me rendre au marché. Brusquement, le feu a pris ma maison. Lorsque je suis revenue, tout était parti en fumée. Ma valise, ma penderie, la valise de mes enfants… tout ce que j’ai dans la maison comme bien est parti. Mais je ne sais pas comment ça s’est déroulé.”

Mauvais branchements
Plusieurs restaurants ont été également réduits en cendres dans des circonstances similaires. Les mauvais branchements sont souvent désignés comme la cause de ces sinistres en cette période de surcharge électrique.

“Concernant les incendies répétitifs comme ceux qui se déroulent chez nous à N’Djamena et dans les provinces, leur cause principale c’est l’électricité. Parfois ce sont des branchements anarchiques de câbles électriques, parfois c’est le retour en force de l’électricité qui provoque une certaine intensité et qui fait que des compteurs prennent feu. Donc dans la plupart des cas c’est l’électricité”, explique l’universitaire Evariste Ngarlem Toldé. Ces incendies qui se déclenchent souvent tard dans la nuit et dans des circonstances similaires suscitent de nombreuses interrogations.

Certains Tchadiens évoquent une punition divine, d’autres soupçonnent plutôt des origines criminelles bien qu’aucune preuve n’ai été apportée.

Il n’y a aucune réaction du gouvernement tchadien jusque-là face à ces incendies répétitifs qui ont entrainé de lourdes pertes aux entreprises et aux particuliers.
Blaise Dariustone

Source: DW.COM