LE MINISTRE DE LA COMMUNICATION SUR L’ACCORD:”Le document de synthèse de la médiation est positif”

Notre pays est dans un processus de paix et de réconciliation nationale après la grave crise qu’il a connue en 2012. Ce processus a besoin du soutien et du sacrifice de tous les Maliens. C’est ce que les femmes de la Cité Sotelma II de Sébénicoro en Commune IV ont compris. Elles sont des travailleuses de la Sotelma regroupées dans une association dénommée Benkadi. Elles ont apporté leur soutien au processus de la paix à travers une manifestation culturelle le samedi 8 novembre 2014 dans l’après-midi sur la place publique de la Cité.

La soirée culturelle était animée par des artistes qui ont chanté la paix et la réconciliation nationale dans notre pays. Cet engagement de Benkadi dans le processus de paix et la réconciliation nationale est inspiré de la campagne M’Bè Mali fè du Groupement des partis politiques (GPP-Mali jigi).

C’est justement par ce fait que le GPP-Mali jigi a été sollicité pour son accompagnement. Le président du GPP-Mali jigi, Ismaël Sacko, en plus d’être un résident de la Cité, a été désigné parrain de l’association. C’est pourquoi une forte délégation du GPP, conduite par le vice-président, Ahmed Cissé, était venue appuyer le président Ismaël Sacko. On notait aussi la présence de Sékou Fofana, conseiller à la présidence de la République et habitant la Cité.

Le ministre Mahamadou Camara a expliqué que le thème “paix et réconciliation nationale” est pertinent parce que notre pays est dans un processus de paix. Selon lui, “il y a un document de synthèse proposé par la médiation. Il est positif, car les lignes rouges ont été respectées, mais il y a aussi des choses que nous aimons moins. C’est pourquoi on va retourner à Alger pour continuer les négociations. Le gouvernement négocie pour le Mali. Ce n’est pas une question de bord politique. Il est important d’avoir un accord parce qu’il nous faut la paix pour que le président IBK puisse réaliser les engagements pris avec les Maliens”.

Pour la marraine de Benkadi, Fatoumata Diakité, les femmes et les hommes de la Cité Sotelma II de Sébénicoro, à travers cette association, ont décidé d’exprimer publiquement leur soutien indéfectible au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, pour ses efforts inlassables et patriotiques pour la paix et le vivre ensemble inclusif national.

“Nous avons très vite compris que le développement de notre pays doit reposer sur une société malienne unie, solidaire et travailleuse. Pour ce faire, notre peuple, jadis vaillant et fier, doit aujourd’hui plus que jamais amplifier l’exemplarité civique et citoyenne pour le portage du Mali.

Notre souhait le plus ardent est de voir les Arabes, Touaregs du Nord comme du Sud et tous les Maliens de l’intérieur et de l’extérieur mobiliser davantage et dire non à la partition ou au fédéralisme contraire à l’unité prônée par la majorité écrasante. Notre attachement et notre amour pour notre pays nous obligent au sacrifice ultime intelligent et collectif”, a ajouté Fatoumata Diakité.

La marraine de Benkadi a aussi indiqué que le choix de Mahamadou Camara, en plus du fait qu’il soit le ministre de tutelle, s’explique par sa simplicité, sa courtoisie, son ouverture d’esprit et sa volonté au changement.

Pour le vice-président du GPP, Ahmed Cissé, face à la gravité de la situation que traverse notre pays, nous avons aujourd’hui plus que jamais le devoir et l’obligation d’apporter tout notre soutien au président de la République IBK qui est une institution au-delà de sa personne.

Maliki Diallo

Source: L’ Indicateur Du Renouveau 2014-11-11 03:49:09