La stratégie du CNID pour conquérir Koulouba

“Heureusement que ce temps est aujourd’hui révolu” a-t-il soutenu avant d’exhorter les cadres  du parti à proposer aux populations un projet à la fois attractif et réaliste.

“Prendre en compte les aspirations réelles des populations rurales, pour la plupart démunies et sans lesquelles nous ne serons pas aujourd’hui des cadres de ce pays. Prendre en compte les aspirations des plus pauvres, des jeunes, des femmes et des analphabètes. C’est à cela que je vous invite en vous inscrivant dans les sous commissions de travail constituées à cet effet” a-t-il affirmé.

Le conférencier  a ajouté que pour faire une élection le parti a besoin de moyens : humains, matériels et financiers. Mohamed Habib N’Diaye a mis un accent particulier sur le paiement régulier des cotisations par tous les adhérents du parti afin que les objectifs puissent être atteints en 2012, à savoir la conquête du palais de Koulouba. Il a encouragé les uns et les autres à la réflexion sur le rôle des cadres face aux élections et à la préparation pour l’identification et la mise en œuvre des actions ou stratégies pour ce qu’il appelle “notre victoire prochaine qui Inch’allah ne fait l’objet d’aucun doute : Waati cera. N’est-ce pas camarades que waati cera. Oui waati cera, waati cera” a-t-il conclu.

ILK

Le Scorpion 14/07/2011