La première femme officier militaire au Mali n’est plus !

En 2008, elle a été nommée conseillère en sécurité chargée des problèmes de trafic de personnes au ministère chargé de la Promotion des Femmes, de l’Enfant et de la Famille.

A ce titre, le général Togola Fanta Konipo a collaboré étroitement avec l’ambassade américaine pour accroitre les efforts du gouvernement du Mali à combattre le trafic des personnes.  Elle a joué un rôle clé dans l’approbation par  le conseil des ministres d’une loi contre le trafic des enfants à l’Assemblée nationale, ce qui est une réussite significative pour le Mali.

Le général Togola, aux dires de l’ambassadeur des Etats-Unis au Mali, Gillian Milovanovic, a été un contact réceptif et sans faille de l’ambassade en ce qui concerne ce trafic, ” une question d’une grande importance depuis la baisse de rang du Mali au Niveau deux de la liste de Surveillance dans le rapport de 2009 sur le trafic des personnes “.  En plus de ses responsabilités au ministère, le général très dévoué continue d’exercer la médecine. Elle fait d’ailleurs partie des neuf lauréates de la 2 e édition de Women in Excellence 2011. Avant d’être arrachée à l’affection des siens le mardi 5 avril dans son bureau des suites d’une courte maladie. Son enterrement aura lieu aujourd’hui. Mais avant, le chef de l’Etat Amadou Toumani Touré accompagné de l’ex-ministre de la Défense et d’autres anciens membres du gouvernement s’est transporté au CHU Gabriel Touré où le décès du général venait d’être constaté.

Dors en paix, général !

L’ Indicateur Renouveau 06/04/2011