Koulouba prépare une grande sortie médiatique d’ATT

Lors de la cérémonie de clôture de la onzième édition du “Festival au désert”, qui a été organisée le mois  dernier à Tombouctou en présence de “nombreux touristes”, pour montrer que la sécurité est “maîtrisée” dans cette partie nord du pays, le président de la République, Amadou Toumani Touré, en  répondant aux accusations révélées par le site Wikileak qui contiendraient, selon lui, peu de vérités et en parlant de l’attentat contre l’Ambassade de France (une action isolée d’un jeune en colère contre la France), a publiquement reconnu les défaillances de sa communication et celle du gouvernement qui a été peu inspiré en évoquant en son temps l’affaire dite du Boeing de la Cocaïne.

Cet avion abandonné dans le désert après qu’on ait déchargé son contenu de drogue. C’est pour ne pas reprendre cette erreur regrettable qu’ATT a pris la décision de changer sa stratégie de communication. Selon de sources proches de la présidence, il trouvera désormais des occasions pour répondre aux interrogations des Maliens en donnant la position officielle sur les grands sujets de l’actualité nationale et internationale. C’est dans le cadre de ce renouveau de sa politique de communication que les services de la présidence de la République sont à pied d’œuvre depuis plusieurs semaines pour préparer une sortie médiatique du chef de l’Etat pour les jours à venir. Ainsi, ATT accordera une très grande interview télévisée.

A cette occasion, il abordera des questions relatives au prochain remaniement ministériel, les réformes constitutionnelles en cours et surtout le débat sur l’harmonisation des mandats. Le président de la République reviendra sur 2010 pour faire le bilan des festivités qui ont marqué le cinquantenaire de notre accession à l’indépendance et livrera sa vision de la crise ivoirienne et d’autres sujets de l’actualité nationale et internationale. Une sorte d’interview bilan à quelques mois de la fin de son dernier mandat qui doit permettre de mettre fin à certaines spéculations sur un 3ème  mandat et remettre le pays au travail.

Abdoul Karim Maïga

L’ Indicateur Renouveau 03/01/2011