Insécurité à Bamako Le DG de la Radio Guintan agressé par les militaires

Youssouf Togola venait déposer son dossier pour l’aide à la presse quand deux agents en tenue militaire (l’un serait un béret rouge du nom de Pape) se sont emparés de sa moto. Ils étaient accompagnés par un autre groupe en civil. Les deux faux militaires dans un premier temps ont coincé Youssouf Togola sur son chemin en attendant que leurs compères en civil arrivent en voiture.

Le collègue surprit du comportement s’est arrêté juste à coté pour leur demander des explications. Entre-temps ils lui ont donné des coups de poing en réclamant la clé de sa moto. Notre confrère a voulu résister, mais la situation l’a dépassé et il a vite appelé la coordinatrice, Ramata Dia qui a alerté le directeur de la station de Bamako, Amadou Baba Diarra. Et lorsque le directeur est venu lui porter secours, les intrus les ont tous les deux tabassés et leur ont demandé de venir trancher leur sort à la gendarmerie de Faladié.

Chose faite par le directeur et son employé. Mais à la surprise de tout le monde les agents ont mis le directeur hors jeu, comme pour prouver qu’il n’a pas été agressé. Ce qui a fait qu’Amadou Baba Diarra a appelé en direct pour donner des éclaircissements au public sur la situation. Conséquence : la police militaire a débarqué dans la cour de la gendarmerie pour prendre en “charge” les malfrats.
N. I. S. et B. C.   

L’ Indicateur Du Renouveau 11/10/2012