INCIDENT TRAGIQUE A GARANTIGUIBOUGOU Daniel A. Tessougué : “La loi va donc s’appliquer dans toute sa rigueur”

daniel tessougué procureur general avocat juge magistrat cour

Et Daniel Tessougué de regretter “qu’un policier prenne 500 ou 1000 F CFA au vu et au su de tout le monde” et que l’on regarde faire en rigolant. “Cela n’est pas normal et ce n’est pas acceptable. J’ai fait une instruction à l’endroit de tous les procureurs de la République pour dire qu’il faut que ça cesse”.

Le haut magistrat a rappelé qu’il existe des carrefours de contrôle, des postes de contrôle où les policiers peuvent contrôler. Et ces postes sont bien déterminés. “Il y a des carrefours de circulation où les policiers sont uniquement là pour sanctionner les infractions à la circulation de la route et il y a des carrefours de fluidité où ils n’ont nullement le droit de faire des contrôles. Mais prenez le cas de Bamako.

Chaque policier ou chaque gendarme arrête et siffle comme il le veut. Il faut que cela s’arrête. Par rapport à l’incident de Garantiguibougou, la loi va donc s’appliquer dans toute sa rigueur”.

Source L’Essor 26/08/2015