Ils ont dit Adama Coulibaly, président de l’Association appel du Mali

Abdoulaye Niang”La concertation est la seule procédure de sortir le Mali dans l’impasse”

Nous réaffirmons notre opposition à toute tentative d’adoption de feuille de route à l’Assemblée nationale et réclame haut et fort les résultats issus des concertations nationales souveraines pour le changement du Mali. Nous avons fait le point le mardi, le sit-in le mercredi et la marche d’aujourd’hui, une façon pour nous de se faire entendre. Et si les autorités ne réagissent pas, d’autres activités sont prévues. Mais, nous pensons que les autorités  vont nous répondre, si elles s’interrogent sur l’avenir du pays.

Seydou Idrissa Traoré, président du groupement “Joko ni Maaya””Nous sommes dans la logique d’organier les assises”

Nous sommes dans la logique d’organiser les assises pour donner plus de légitimité aux organes de transition. Il ne s’agit pas de tenir les concertations pour les concertations, mais au vrai  terme du mot. Si nous  n’allons pas aux assises notre  pays sera toujours au bord des dangers, comme nous le constatons avec l’instabilité politique   à Bamako.

L’ Indicateur Du Renouveau 2013-01-11 00:43:28