François Hollande serait bien le prochain président français selon les premières estimations

Le nom du président ne sera cependant officiellement connu qu’à 20h ce soir.

Emission spéciale sur la Deux télé

Avant-soirée élections à partir de 18h00 sur La Deux avec Ophélie Fontana et Jonathan Bradfer en direct de Bruxelles. François De Brigode, Pierre Marlet et leurs invités seront en duplex de Paris. Le streaming peut prendre du temps à se lancer (parfois plus d’une minute), veuillez nous en excuser
La Première

Dès 17h00, la Première vous donne rendez-vous avec de nombreux invités parisiens. La vidéo peut prendre une à deux minutes pour s’ouvrir, veuillez nous en excuser
Dès 17h, suivez ici-même en vidéo l’émission spéciale de la Première. À partir de 18h, suivez l’émission spéciale de La Deux télé.

Si ces estimations se confirment, ce que tout semble indiquer, François Hollande deviendrait le 7ème président élu depuis l’instauration de la Vème république en 1958. Le deuxième socialiste après les deux septennats de François Mitterrand (1981-1995). Il ne le deviendra officiellement qu’une fois investi (normalement le 15 mai mais l’investiture pourrait intervenir plus tôt),

La place de la Bastille, le lieu de célébration des partisans de l’ancien secrétaire-général du PS, comme pour François Mitterrand en 1981, est déjà prise d’assaut par de nombreuses personnes.

Participation en hausse par rapport au premier tour

La participation au second tour de l’élection présidentielle était en hausse dimanche à 17h00 (15h00 GMT), à 71,96% contre 70,59% au premier tour, annonce le ministère de l’intérieur.

Lors des présidentielles de 2007, le taux de participation pour le second tour avait été de 75,11% à 17h00.

Le taux de participation final devrait se situer autour de 81,5%, soit plus qu’au premier tour mais moins qu’au second tour de l’élection 2007.

François Hollande s’entretiendra ce soir avec Angela Merkel s’il est confirmé qu’il est élu

Le nouveau chef de l’Etat avait fait savoir par la voix de Jean-Marc Ayrault, le maire de Nantes, qu’il devrait avoir dans la soirée un échange avec la chancelière allemande Angela Merkel, au cas où il serait élu, ce qui semble donc se confirmer.

Jean-Marc Ayrault, qui s’exprimait après avoir voté pour le second tour de l’élection, a souligné qu’en tant que “conseiller spécial” du candidat socialiste, il avait été “très attentif à la question des relations franco-allemandes, parce que ça va compter tout de suite”.

“Dès ce soir je pense, si François Hollande est élu président de la République, il échangera avec la chancelière d’Allemagne parce qu’il y a là la clé de redressement du l’Europe, de la réorientation de l’Europe dans le sens de la croissance, dans le sens de la compétitivité, de la protection”, avait déclaré Jean-Marc Ayrault, donné comme un possible Premier ministre de François Hollande, aux journalistes.

Les résultats du deuxième tour de l’élection présidentielle française depuis 1958

Les seconds tours des huit élections présidentielles disputées en France depuis 1965 ont été généralement relativement serrés. La victoire la plus large dans un duel droite-gauche classique a été obtenue par le général de Gaulle en 1965 face à François Mitterrand.

L’élection la plus serrée fut celle de 1974, qui s’est jouée à environ 400.000 voix. Il y a eu deux duels atypiques droite-droite en 1969 et droite contre extrême-droite en 2002.

Voici un rappel des résultats :

1965 : Charles de Gaulle 55,2%-François Mitterrand 44,8%

(participation* de 82,0%)

1969 : Georges Pompidou 58,2%-Alain Poher 41,8%

(participation 64,43%)

1974 : Valéry Giscard d’Estaing 50,8%-Mitterrand 49,2%

(participation 86,2%)

1981 : Mitterrand 51,8%-Giscard d’Estaing 48,2%

(participation 83,4%)

1988 : Mitterrand 54%-Jacques Chirac 46%

(participation 81%)

1995 : Chirac 52,6%-Lionel Jospin 47,4%

(participation 74,9%)

2002 : Chirac 82,2%-Jean-Marie Le Pen 17,8%

(participation 75,4%)

2007 : Nicolas Sarkozy (UMP) 53,1%-Ségolène Royal (PS) 46,9%

(participation 80,04%)

2012 : François Hollande (PS) 52,5 – 53,3% – Nicolas Sarkozy (UMP) 46,7%-47,5 (résutats partiels, suscpetibles d’être modifiés)

Julien Vlassenbroek

RTBF 06/05/2012