FORMATION ET KITS D’INSERTION A KITA : Le Fafpa appuie 625 femmes

Quatre-vingts millions de F CFA : telle est la somme déboursée par le Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (Fafpa) pour la formation de 15 associations professionnelles féminines du cercle de Kita. La cérémonie de remise d’attestations et de kits d’insertion socioprofessionnelle s’est déroulée sur la place de l’Indépendance le 6 févier 2017.

La cérémonie était présidée par le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mahamane Baby, en présence du directeur général du Fafpa, Mohamed Albachar Touré, du directeur général de l’ONG Al Farouk, Ibrahima Kontao, des notabilités coutumières, politiques et administratives du cercle de Kita.
L’honneur est revenu au 1er adjoint au maire de la Commune urbaine de Kita, Soriba Cissé, de souhaiter la bienvenue à la délégation du ministre Baby, avant de remercier ce dernier pour les efforts ainsi déployés en faveur de l’autonomisation des femmes de Kita.

Les formations qu’elles viennent de bénéficier participent, à coup sûr, à leur insertion socio-économique, est convaincu M. Cissé qui les a invitées à transmettre leur savoir et leur savoir-faire aux autres femmes du cercle.
Ces formations contribuent à la valorisation des produits locaux et favorisent la création d’emplois, a-t-il ajouté.
Le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, Mamadou dit Do Tounkara, a abondé dans le même sens, après avoir remercié à son tour le ministre Baby pour ces formations au profit de quinze associations professionnelles féminines du cercle de Kita, regroupant 625 femmes.

“Je suis comblé de joie et les mots me manquent pour vous exprimer toute ma reconnaissance au nom des populations de Kita”, a confié l’honorable Tounkara qui s’est dit impressionné par la qualité de la formation et le volume des kits d’insertion socioprofessionnelle.

La même joie se lisait sur le visage du coordonnateur des chefs de quartier de Kita, Moussa Kéita, et celui du chef des griots de Kita, Mamadou Fodé Diabaté, qui ont tour à tour salué et remercié le ministre Baby pour son attachement quasi-filial à Kita à travers les actes qu’il pose en faveur du développement de cette localité.
Le ministre les a remerciés pour les propos aimables tenus à son endroit, avant de confirmer que les associations professionnelles féminines de Kita, appuyées par l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam) et l’ONG Al Farouk, avaient initié quinze projets de formation, en partenariat avec le Fafpa, pour développer les compétences de leurs membres.

“Le coût total des projets de formation se chiffre à environ 80 millions F CFA pour un effectif de 625 femmes bénéficiaires”, a-t-il précisé.

Ces formations, a souligné le ministre, s’inscrivent dans le cadre de l’approche “projet de formation” développée par le Fafpa afin de contribuer, de façon efficace, à l’atteinte des objectifs prioritaires des plus hautes autorités en matière de formation pour l’emploi.

En s’engageant à financer ces projets de formation à travers le Fafpa, le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle marquait sa disponibilité à encourager toutes les initiatives visant à développer les compétences des ressources humaines afin de préserver les emplois, créer de nouveaux emplois et participer davantage à création de richesses.

“Je ne doute point qu’au terme de ces formations, les objectifs aient été pleinement atteints, en l’occurrence la maîtrise des techniques de transformation des produits agropastoraux, de la savonnerie, de l’hygiène et de la sécurité environnementale”, a-t-il conclu, avant de procéder à la remise symbolique d’attestations et de kits d’insertion, suivie de la visite des stands d’exposition des produits locaux.
Source : CCOM/MEFP