Encadré Croix sur une convention avec l’Arabie saoudite

Le DG de l’ANPE a précisé qu’il y avait une convention avec une structure saoudienne pour le placement d’aide-ménagères, de chauffeurs, mais aussi de personnel sanitaire. “Dans la péripétie de l’analyse, nous nous sommes rendu compte qu’au niveau de l’Arabie saoudite, surtout du personnel de ménage, qu’il y a de problèmes liés à l’accueil et au placement. Au niveau du ministère de tutelle, nous avons l’obligation à la fois de protéger les femmes et les hommes, pas seulement le personnel de ménage, mais tous ceux-là qui vont dans une destination dans le cadre de la coopération liée à la migration professionnelle légale, nous avons l’obligation de protéger tout le monde. Voilà la raison principale pour laquelle on a suspendu la convention avec la partie saoudienne. Il n’y a pas eu envoi d’un seul Malien en Arabie saoudite. Aucun n’a été envoyé. Et jusqu’à preuve du contraire la convention reste suspendue”.
Y. C.