EN UN MOT Qui a armé les milices ?

Même si l’émotion dans le pays est presque inexistante, ce qui s’est passé la semaine dernière dans les localités de Kologuiri et de Maléimana dans le cercle de Ténenkou est extrêmement grave. Il y a eu au moins 25 morts dans des affrontements intercommunautaires entre Bambaras et Peuls, dont les leaders n’ont pas hésité à prendre à partie les membres de la délégation ministérielle dépêchée tardivement sans le ministre de l’Administration territoriale, qui a préféré aller à Conakry.

Selon Abdoul Aziz Diallo, président de Tabital Pulaaku Mali, “ce que dénonce la communauté peule, c’est la création d’une milice constituée de chasseurs traditionnels, les dozos. Le chef de la milice a déclaré solennellement que les armes lui ont été fournies par le gouvernement”. Une accusation gravissime qu’un ministre a démentie, mais la question reste entière puisque ce sont des civils qui se battent avec des Kalachnikovs, qui sont des armes de guerre.

Qui a donc fourni ces armes dans une localité où les conflits intercommunautaires sont latents ; et qui plus est dans la zone de prédilection du Front de libération du Macina (FLM) d’Hamadou Kouffa ? Le calme est précaire et la zone se trouve sur une poudrière. Une situation explosive qui semble peu inquiéter le gouvernement.

DAK
Source: L’Indicateur Du Renouveau 09/05/2016