EN UN MOT:Doute sur une démission

dramane aliou Dak

 

Ensuite, nous apprenions d’autres sources que c’est plutôt un limogeage pour sanctionner sa “mauvaise gestion” des derniers affrontements au nord, notamment la mise en place du cordon sécuritaire. La goutte d’eau qui a fait déborder puisque l’homme avait été épinglé dans la gestion des événements meurtriers de Gao.

Pour nous convaincre de la réalité du limogeage, disons du malaise, notre source fait remarquer qu’on ne demande pas à partir à la retraite en milieu d’année. Enfin, on nous explique que New York veut “désafricaniser la Minusma” dont les deux premiers chefs sont du continent. En tout cas, ce départ tombe au pire moment pour l’organisation onusienne désavouée par les différentes parties de la crise malienne.

DAK

Source: L’Indicateur Du Renouveau 25/08/2015