Coup d’État de mars 2012 : Les regrets de Moussa Sinko Coulibaly

Les acteurs du coup d’Etat de mars 2012 semblent bien regrettés pour leur bourde. Pour la première fois, depuis le douloureux évènement qui a plongé tout le pays dans un chao sécuritaire, l’un de ses acteurs principaux, le Général démissionnaire de l’armée, Moussa Sinko Coulibaly reconnait, publiquement, l’erreur commise par le CNDRE de Amadou Aya Sanogo. A notre confrère de Africable télévision, l’ancien membre de la junte de Kati dit : “Si le coup d’état de 2012 était à refaire, c’est sûr qu’on ne le referait pas”. Alors question : qui ce qui impulse, aujourd’hui,  ce regret tardif de l’ancien putschiste sur les conséquences fâcheuses du coup de force de mars 2012 ?

Youssouf Z KEITA

www.diaspporaction.fr