CONFERENCE REGIONALE DE L’APR: Les “Perroquets” mobilisent à Mopti

En moins de trois ans d’existence, le parti Alliance pour la République (APR) se positionne désormais dans la région de Mopti comme la première force politique. La très grande mobilisation de ses militantes et militants lors de la conférence régionale de sa section de Mopti le dimanche dernier illustre la bonne santé de l’APR dans la région.

C’est une foule en liesse qui a escorté la délégation du bureau exécutif jusqu’à son hôtel. La délégation, outre le président Oumar Ibrahima Touré, était composée de deux vice-présidents, du secrétaire général du parti, de la présidente du Mouvement national des femmes et celui des jeunes et plusieurs militants du parti du “Perroquet”.
C’est vers 10 h que la délégation a été accueillie dans la salle archi-comble de la Chambre de commerce et d’industrie de Mopti qui a abrite la conférence régionale.

Souhaitant la bienvenue à la délégation du BEN, le secrétaire général de la section provisoire de Mopti, Aboubacoro Djittèye, dira que l’APR est sans nul doute la première force politique de la région. A ce titre, il a salué l’engagement et la détermination des militants de la 6e région, grâce à qui le parti occupe cette place honorable sur l’échiquier politique régional.

Il a indiqué que les travaux d’implantation du parti se poursuivent normalement dans toute la région. Le secrétaire général de Mopti a ajouté que le parti ne cesse d’enregistrer des adhésions de militants venant de plusieurs autres formations politiques pour grossir les rangs de l’APR.

A sa suite le président Oumar Ibrahima Touré a remercié la section de Mopti pour l’accueil royal qui fut réservé à lui et à sa délégation. Il a félicité la section pour le travail magnifique abattu en si peu de temps. Auparavant, il avait demandé d’observer une minute de silence en la mémoire des victimes des récents affrontements survenus entre les populations dans le cercle de Ténenkou.

Selon lui, l’affrontement n’a jamais été la solution à un problème. Il a estimé qu’en ce moment où tout le peuple aspire à la paix et à la réconciliation nationale, il n’est pas compréhensible que des frères du même terroir s’affrontent et s’entretuent. Il a joint sa voix à celle des autorités pour demander un apaisement et un retour au calme.

Parlant de politique, le président Touré a souligné que si toutes les sections du parti font comme Mopti, l’APR serait la première force politique du pays. Cependant, il a rappelé les recommandations du premier congrès et de la première conférence nationale de poursuivre l’implantation du parti.

Parti qui en moins de 3 ans boxe déjà dans la catégorie des grands avec 18 maires, plus de 300 conseillers communaux, un député élu sous ses couleurs et deux ministres. Ce qui, à ses yeux, est extrêmement important, car témoigne de la bonne santé du parti, malgré les moyens limités, a indiqué le “Perroquet” en chef.
Les travaux de la conférence se sont soldés par la mise en place d’une coordination nationale dirigée par Aboubacoro Djittèye et la section de Mopti dirigée par l’honorable Samba Yattassaye.

La délégation a pris congé de sa base de Mopti vers 17 h après avoir rendu une visite de courtoisie aux notabilités de la ville historique.

Maliki
Source: L’Indicateur Du Renouveau 19/05/2016