Complot à Tombouctou

Dramane Aliou Koné

 

 

L’attaque terroriste de samedi à Tombouctou rappelle celles qui avaient visées le camp de la Minusma dans la ville, le Seuil de Djenné et les autres qui ont occasionné des dégâts importants et dans les rangs des FAMa. Pourquoi encore Tombouctou ? Il y a lieu de s’interroger sur la violence des attaques contre cette cité jadis paisible.

 

Complot ? C’est le mot qui revient dans toutes les discussions aujourd’hui à Tombouctou. La conséquence directe de l’attaque de samedi est la destruction de l’aéroport international, artère vitale pour une région aux routes minées. Cette infrastructure était le dernier espoir de Tombouctou et lui servait de liaison avec le reste du pays. De la barbarie, il y en a eu et cela démontre à souhait le caractère inique du “jihadisme” tel que servi par les fanatiques locaux.

 

Leur credo en tout cas est clair : détruire les jalons du développement pour que vivent l’obscurantisme et l’ignorance. Alors arrêtons de feindre le pays normal ! L’Etat et chaque citoyen devront redoubler de vigilance, élever la hauteur des débats et de vigilance. Sinon…

 

DAK