CHEICKNA HAMALLA BATHILY 5ème vice président de l’URD : “Si on ne fait pas vite, le Mali deviendra u

“Si on ne fait pas attention en mettant fin à ce qui se passe au nord, le Mali sera un pays d’attentats comme c’est le cas au Nigeria. C’est comme ça que Boko Haram a commencé au Nigeria et nous voyons ce qui s’y passe. Au nord de notre pays, les enfants sont en train d’être endoctrinés dans le terrorisme islamique et si on n’agit pas vite ça va être une catastrophe car ils viendront faire des attentats même à Bamako pour nous tuer tous”.

Les trois régions septentrionales (Kidal, Gao et Tombouctou) sont sous occupation des terroristes depuis maintenant 3 mois. C’est une coalition de bandes diverses constituée d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, Ançar Eddine, Mujao, Boko Haram, trafiquants de drogue et MNLA qui a eu raison des forces armées maliennes en fin mars 2012. Depuis lors, l’instabilité au Sud aidant, ces 3 régions et une partie de la région de Mopti, constituant les 2/3 du territoire national, sont restées sous leur joug.

Il fut un moment, MNLA et Ançar Eddine avaient voulu pactiser pour créer la République islamique de l’Azawad, mais c’était une alliance de contre-nature et on eu droit plutôt à des noces d’eunuque. Et finalement MNLA, le mouvement indépendantiste a été purement et simplement chassé du territoire par le Mujao. Sous la coupe des trois mouvements islamistes (Al-Qaïda au Maghreb islamique, Ançar Eddine, Mujao, Boko Haram), les populations de ces localités sont soumises à la charia, la loi islamique.

Abdoulaye Diakité

L’Indicateur du Renouveau