BOUKARY DAOU REMIS EN LIBERTE PROVISOIRE Reporters sans frontières demande à la justice malienne d’a

“C’est la fin d’une épreuve pour notre confrère. Nous sommes soulagés de le savoir sorti de prison et en mesure d’assister libre à son procès, prévu le 16 avril prochain. Il ne s’agit cependant que d’une libération provisoire. Reporters sans frontières demande à la justice malienne d’abandonner les charges retenues contre Boukary Daou”, a déclaré l’organisation.

Arrêté le 6 mars 2013, à Bamako, Boukary Daou a été détenu illégalement pendant huit jours dans les locaux de la Sécurité d’Etat avant d’être transféré à la prison centrale. Il est accusé d’”incitation à la désobéissance” et de “publication de fausses nouvelles” pour avoir fait paraître dans son journal la lettre ouverte d’un soldat malien.

Source : Reporters sans frontières

Le Républicain Mali 2013-04-05 04:39:24