Australie: une femme échappe aux tueurs payés par son mari et se rend à son propre enterrement

Grâce à des tueurs à gages peu scrupuleux et à un pasteur discret, une Australienne a pu échapper à l’assassinat organisé par son mari. Pour lui annoncer son échec, elle s’est montrée à ses propres funérailles.

Dans un cimetière de Melbourne, Noela Rukundo a assisté à ses propres funérailles pour surprendre son mari qui la croyait morte, rapporte le Washington Post. La mère de famille aurait bien dû être dans son cercueil, si les hommes que son mari avaient engagés pour la tuer n’avaient pas fait marche arrière.

Trois tueurs engagés

C’est lors d’autres funérailles au Burundi, le pays dont est originaire Noela Rukundo, que son mari décide de réaliser son plan. Il avait engagé trois tueurs à gages qui devaient enlever puis assassiner son épouse.

Les trois assassins kidnappent bel et bien la mère de famille, mais décident de ne pas la tuer car ils connaissaient le frère de la victime et ne voulaient pas assassiner une femme, explique Noela Rukundo à la BBC. Elle explique aussi qu’elle savait que son mari était capable de violences. “Mais je ne pensais pas qu’il pourrait me tuer”, ajoute-t-elle.

Son mari “désolé”

Après deux jours de captivité, les tueurs à gages l’ont relâchée, en lui donnant un téléphone portable, des enregistrements de leurs conversations avec son mari et un reçu de la prime des 7.000 dollars versés pour l’assassinat qui n’a jamais eu lieu. Noela Rukundo a ensuite organisé son retour avec l’aide du pasteur de la paroisse où elle avait ses habitudes.

Quand elle se tenait face à son mari, ce dernier a affirmé: “Je suis désolé pour tout”. Si aujourd’hui Noela Rukundo peut commencer “une nouvelle vie”, son mari lui, a plaidé coupable et a été condamné à 9 ans de prison pour incitation au meurtre.

Par M.L.