Apres avoir mis en cause la légitime de l’assemblée nationale IBK va-t-il cesser d’être député ?

“L’Assemblée nationale actuelle ne peut répondre au nom du peuple malien. Cela pour la simple raison que toutes les sensibilités actuelles n’y sont pas représentées. L’Assemblée nationale ne peut être continuellement reconduite”, a déclaré IBK devant les journalistes.
“Cette sortie est une sorte d’interpellation du président Dioncounda afin qu’il tienne ses engagements, en organisant notamment les concertations nationales”, a jouté IBK alias Kankélentigui. Le Tisserand en chef pense qu’il urge de réunir les forces vives de notre pays pour donner plus de légitimité aux autorités de la transition et à leurs actes.

 

Mais, on pense qu’IBK sera plus crédible s’il renonçait à son mandat d’élu de la nation et à tous les autres privilèges liés à ce statut. A l’image d’Oumar Mariko qui a préféré s’en aller d’une institution dont il a renié la légitimité.

Youssouf Coulibaly

L’ Indicateur Du Renouveau2013-01-08 02:44:00