Alerte : le chef militaire du Gatia, tué, hier soir à Ménaka

2680

Le chef militaire du Gatia (Groupe d’autodéfense Touareg Imgad et Alliés), Almahadi, a été assassiné, hier soir devant son domicile, à Ménaka. Aucune information pour l’instant, sur l’identité de ses assassins. Ses funérailles sont prévues aujourd’hui même, à Ménaka.

Kantran Makhadoumbé
Www.diasporaction.fr