7e édition du festival sur le Niger : 25 000 festivaliers attendus

Il s’agira, pour les organisateurs, de “faire la promotion et de participer à la sauvegarde des expressions artistiques et culturelles de la région ; appuyer l’économie locale ; impliquer les populations dans un projet commun pour le bien de la communauté et de créer ainsi des prises d’initiatives ; créer une plate-forme internationale d’échange à travers le forum ; participer à la sauvegarde du fleuve Niger… “

Placée sous le thème de “Jeunesse et tradition”, cette édition du festival sur le Niger sera parrainée par l’ancien député de la région, Dr. Mamadou Fanta Simaga. Elle devra accueillir plus de 25 000 invités venus d’une trentaine de pays. Le forum, cadre de rencontres et d’échanges entre chercheurs, universitaires, etc. abordera des thèmes aussi riche que variés comme “Traditions et modernités : Quels repères pour la jeunesse africaine ?”

L’exposition, elle, s’articulera autour du thème de  “la terre”, a expliqué le directeur du festival au cours de la conférence. De l’avis de Mamou Daffé, une rencontre nationale et internationale des artistes plasticiens du Mali et d’ailleurs sera organisée. Bref, le festival sur le Niger sera un concentré d’activités diverses à travers des expositions d’arts, des conférence-débats, des manifestations touristiques, musiques et danses traditionnelles, foire internationale, etc.

Des hommages seront rendus à deux grands hommes de la culture malienne décédés l’année dernière. Il s’agit de Mangala Camara et de Sékou Doucouré de la présidence de la République. De l’avis du directeur du festival, ces deux hommes ont marqué le festival par leur présence constante.
Des concerts géants seront organisés sur deux sites, dont le principal est installé sur le Niger. Ces spectacles prévoient la prestation d’artistes de renommée internationale comme Femi Kuti (Nigeria), Ismaël Lo (Sénégal), Amity Méria (Burkina Faso), Sayon Camara (Guinée), Bako Dagnon, Vieux Farka Touré, Adama Yalomba, King Massassy, Kassé Mady Diabaté, Abdoulaye Diabaté, Oumou Sangaré (Mali), etc.


Issa Fakaba Sissoko

L’ Indicateur renouveau 24/01/2011