2e Tour de la presidentielle de 2013 : Les fans de Dabara mobilisent pour Soumaïla Cissé

Lié à l’Union pour la République et la Démocratie (URD) pour l’animation musicale lors des manifestations folkloriques s’inscrivant dans le cadre de la campagne présidentielle, Dabara est devenu, de fait, un mobilisateur pour Soumaïla Cissé. C’est le moins que nous avons constaté hier lors d’une cérémonie organisée par les amis du jeune balafonniste originaire de la région de Ségou.
Informée de cette belle initiative des femmes et jeunes de Kalaban coura, la section de la Commune V et le bureau national de l’URD a mis les petits plats dans les grands en envoyant Mme Montcourt Michelle, Mme Coulibaly Kadiatou Diabaté, et Cheick Sadibou N’Daw et Moussa Sogoba, remercier les amis de l’artiste.

Pour Mme Montcourt Michelle, cette initiative des femmes et jeunes de Kalaban-coura est la vraie preuve de la sympathie liant Dabara aux habitants de son quartier. Elle a mis cette occasion à profit pour présenter son candidat. “Travailleur, Soumaïla Cissé est un technocrate patriote qui a renoncé à son emploi en France pour venir servir la patrie. Il est le seul candidat qui dispose d’un réel pacte le liant aux chefs de villages du Mali”, a-t-elle affirmé.

Selon Mme Montcourt Michelle, Soumaïla Cissé prévoie la création de 500 000 emplois dans son premier quinquennat tout en redynamisant le secteur agricole dont la coton-culture est un élément clef.

Selon Mme Coulibaly Kadiatou Diabaté de la section URD de la Commune V, en soutenant Soumaïla Cissé par le truchement de Dabara, les femmes et jeunes de Kalaban-Coura prouvent que la vie est une chaîne dont la confiance est un maillon essentiel. Pour elle, Soumaïla Cissé est la fierté du peuple de l’URD et de millions de Maliens épris d’un Mali nouveau.
Pour sa part, Cheick Sadibou N’Daw a invité l’ensemble des femmes et jeunes de Kalaban où lui-même est conseiller municipal, à voter massivement le dimanche 11 août prochain. Il dit avoir une stratégie pouvant inverser la tendance au second tour.

Les intervenants ont successivement déploré les propos de discriminations raciales ou ethniques proférées par certains partisans d’IBK selon lesquels “Soumaïla Cissé est un nordiste qui ne mérite pas le pouvoir”. Ils demandent à l’Etat de prendre toutes les dispositions nécessaires pour sécuriser les opérations de vote au second tour  et surtout de supprimer les “bureaux de vote fictifs qui auraient permis d’opérer des votes frauduleux en faveur de celui dont le ministre de l’Administration territoriale voulait proclamer vainqueur avant la proclamation officielle des résultats”.

Après le domicile de Dabara, la délégation s’est rendue au domicile de Mme Coulibaly Filamousso Daou, une autre admiratrice de Dabara à Kalaban Coura. Mme Coulibaly a déjà mobilisé de milliers de femmes à Kalaban et dans le pays Bwa en faveur de Soumaïla Cissé. Avec ces nouveaux électeurs, elle veut assurer une victoire certaine au candidat de l’URD le soir du  11 août prochain.
Ousmane Daou

IR 06/07/2013 10:25:19