PRESIDENTIELLE DU 28 JUILLET Mme Bittar prône un tournant générationnel


Dans le cadre de l’élection présidentielle du 28 juillet, une coalition de cinq associations de jeunes de la Commune VI et le Mouvement des femmes Kalaban-Adeken ont organisé hier un grand meeting de soutien au candidat du parti Umam, Jeamille Bittar. Pour donner un cachet particulier à leur manifestation, ces jeunes ont jeté leur dévolu sur la femme de Jeamille Bittar, Aminata Cissé, pour parrainer cette manifestation.

Selon l’un des initiateurs de ce meeting, Boubacar Maïga, président de l’Association pour le développement de Magnambougou village, leur choix sur le candidat de l’Umam, n’est pas fortuit, car, ajoutera-t-il, il est l’un des rares candidats à tenir compte des préoccupations de la jeunesse. A l’en croire, il faut rajeunir la classe politique malienne et Jeamille Bittar incarne selon elle ce tournant générationnel.

Après cette intervention de Boubacar Maïga, Mme Bittar cadre de banque, très en verve a décliné face aux jeunes les grands axes prioritaires du programme de son mari, qui s’articulent autour de l’emploi des jeunes, de l’éducation de la promotion du secteur privé, des ressources humaines à travers des formations de qualité et des salaires conséquents.
“Pour ce faire nous avons besoin de l’appui de tout un chacun que vous ayez votre carte Nina ou pas.

Car notre vision du développement du pays ne se limite pas aux élections du 28 juillet, mais aux élections communales”, a souligné Mme Bittar, la fille du général Ismaïla Cissé ancien gouverneur du district et aujourd’hui ambassadeur en Guinée équatoriale.
Elle  a surtout invité tous les jeunes à se rendre massivement au stade Omnisports le dimanche 21 juillet pour un grand meeting organisé par l’Umam, consacré à la paix et la cohésion nationale.

Abdoulaye Diakité

L’indicateur Renouveau 2013-07-19 07:58:24