Présidentielle de 2018 : Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga lance un ultimatum de deux mois aux partis de la CMP

105

Le parti Adema comme tous les autres partis ayant des militants dans le Gouvernement de Soumeylou Boubèye Maïga n’ont que deux mois pour clarifier leur position avec le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta annoncé par certains de ses proches comme candidat à sa propre succession. C’est une exigence du Premier ministre qui a été notifié, le lundi 5  février 2018 lors d’une réunion, aux partis membres de la majorité présidentielle ainsi qu’aux députés de la Convention de la Majorité présidentielle. Soumeylou Boubèye Maïga demande à tous les partis de soutien au président de la République de clarifier leurs positions avant la fin du mois de mars prochain. Il ouvre ainsi la chasse aux mauvaises graines avant l’ouverture de la campagne.

Youssouf Z KEITA

www.diasporaction.fr