Nouvelles Technologies : STEVE JOBS, LA MORT D’UNE ICÔNE

“L’Amérique a perdu un génie dont on se souviendra comme d’Edison et d’Einstein, et dont les idées vont façonner le monde pendant plusieurs générations”, a dit pour sa part le maire de New York Michael Bloomberg commentant la mort de l’homme symbole des succès de la firme à la pomme, qui ont changé la façon de vivre de millions de personnes à travers le monde. Le président russe Dmitri Medvedev, inconditionnel des produits d’Apple, a salué sur twitter la mémoire du fondateur de la marque, estimant que “les gens comme Steve Jobs changent notre monde”. Le président français Nicolas Sarkozy a rendu hommage sur sa page Facebook à “l’une des grandes figures de notre temps”, “aussi inspiré qu’inspirant”, saluant “un très grand entrepreneur, un grand innovateur et un acteur majeur de la révolution numérique que nous vivons”.

“Chacun d’entre nous est entouré au quotidien de produits dont il était le génie créateur (…). Il n’est pas excessif de dire qu’il a littéralement changé le monde”, a dit le Premier ministre australien Julia Gillard. “Apple a perdu un visionnaire et un créateur de génie, et le monde a perdu un être humain incroyable”, a réagi l’actuel directeur général du groupe, Tim Cook, dans un courrier électronique à ses employés et rendu public. La page d’accueil du site internet d’Apple affichait mercredi soir une grande photo en noir et blanc de son co-fondateur avec ses petites lunettes rondes et son col-roulé noir caractérisiques. “Profondément attristé”, Bill Gates, le fondateur de Microsoft, a jugé que l’influence qu’avait eue sur le monde Steve Jobs se ressentirait “encore pendant plusieurs générations”. Robert Iger, patron du géant des loisirs Walt Disney, a quant à lui estimé que “le monde (avait) perdu un être original rare”.

Né à San Francisco le 24 février 1955, Steve Jobs souffrait de graves problèmes de santé depuis plusieurs années. Il a été atteint en 2004 d’une forme rare de cancer du pancréas et a subi une transplantation du foie en 2009. En congé maladie depuis janvier dernier, il avait annoncé sa démission de son poste de directeur général le 24 août, cédant les rênes à son numéro deux Tim Cook. “Steve laisse derrière lui une société que seul lui pouvait avoir bâtie, et son esprit sera pour toujours la fondation d’Apple”, a-t-il estimé. Sa mort a provoqué un flot ininterrompu de réactions sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook où les fans, qu’ils soient des stars ou des anonymes, ont rendu hommage à “l’incroyable créateur” qu’était le co-fondateur d’Apple. Devant un magasin Apple sur la Cinquième avenue, à New York, des fans de la marque à la pomme ont déposé des fleurs.

Près de 35 millions de microblogs avaient été recensés jeudi à la mi-journée en Chine à la mémoire du fondateur d’Apple sur le principal service de microblogging du pays, Sina Weibo, tandis que des clients se sont rendus dans des Apple Store pour lui rendre hommage. G.S. Choi, le patron du géant sud-coréen Samsung Electronics a rendu hommage à son grand rival : “il a introduit de nombreux changements révolutionnaires dans le secteur des technologies de l’information, et était un grand entrepreneur”. Au Japon, Howard Stringer, le PDG du fleuron japonais Sony a estimé que “l’ère numérique a perdu son étoile, mais l’inventivité et la créativité de Steve vont continuer d’inspirer des générations de rêveurs et penseurs”.

Steve Jobs avait co-fondé l’entreprise dans un garage en 1976 avec Steve Wozniak. Il avait démissionné en 1985 au terme d’une lutte de pouvoir interne et le groupe avait périclité jusqu’à son retour aux commandes en 1997. Il avait depuis orchestré le lancement des produits vedettes de la marque à la pomme croquée : de l’ordinateur iMac en 1998 à la tablette iPad en 2010, en passant entretemps par le baladeur numérique iPod (2001) ou le téléphone multifonctions iPhone (2007). En 2011, Apple est devenue temporairement la plus grosse société au monde, pesant environ 350 milliards de dollars en Bourse, se disputant depuis la première place avec le géant pétrolier ExxonMobil. La marque a présenté mardi la nouvelle génération de son smartphone vedette, l’iPhone 4S, plus puissant et doté de plusieurs innovations, dont des commandes vocales.

Essor.gov.ml 07/10/2011