L’UA condamne fermement l’attaque terroriste sur des forces spéciales de l’Armée malienne à Gourma-Rarhous, dans la région de Tombouctou

77

Bamako, le 19 avril 2017. Le Haut Représentant du Président de la Commission de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel (MISAHEL) a appris avec beaucoup de consternation la nouvelle de l’attaque terroriste qui a visé le camp des forces spéciales de l’Armée malienne situé à Gourma-Rarhous, dans la région de Tombouctou, ce 18 avril 2017.
Le Haut Représentant condamne fermement cette attaque lâche et barbare qui a occasionné plusieurs morts, des blessés ainsi que des dégâts matériels importants. Il présente ses condoléances les plus attristées aux familles des disparus et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Le Haut Représentant tient à saluer la ténacité et la bravoure des forces armées maliennes devant ces attaques qui ne cessent de se multiplier. Il salue également la collaboration des forces internationales, notamment la force Barkhane et celles de la MINUSMA dont l’intervention a permis non seulement de neutraliser plusieurs terroristes mais aussi la prise en charge médicale des blessés.

Face à cette aggravation de la situation, le Haut Représentant réitère son soutien au Gouvernement du Mali et aux Forces Armées Maliennes, notamment dans le cadre du difficile processus de paix auquel s’attaquent ces terroristes. Il réitère également la nécessité de la mise en place rapide de la force conjointe du G5 sahel dont le Concept Stratégique d’Opération a été validé lors de la 679e réunion du Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union africaine, en vue d’apporter du renfort aux efforts déjà engagés.

Kantran Makhadoumbé
www.diasporaction.fr