EN UN MOT : La revanche de Poulo

Dans une interview accordée à nos confrères de Jeune Afrique il y a quelques semaines,  HousseiniAmionGuindo dit “Poulo”  confiait ses relations passées très compliquées avec des membres de la majorité présidentielle quand il était encore ministre des Sports confronté à l’époque à la très grave crise qui affecte notre football depuis plus de 2 ans.

“Nous sommes dans une phase de réconciliation avec le reste de la majorité présidentielle. Nos militants n’ont pas aimé que certains, au sein de la majorité présidentielle, me traînent dans la boue parce que je n’ai pas accepté qu’ils imposent au football malien leur candidat, au détriment des lois et textes en vigueur”, se rappelle celui qui est le président de la 4e force politique  du pays, mais qui bloque presque à lui seul la déclaration de la candidature du président sortant à sa propre succession.

En effet, malgré les offres et les pressions, il refuse catégoriquement de clarifier sa  position à propos de la présidentielle du 29 juillet, sinon pas avant  que “le RPM investisse le candidat IBK. Et c’est après son discours d’investiture que nous donnerons notre mot d’ordre”. Un pied de nez à la majorité présidentielle restante dont les barons voudraient que tous les partis de la majorité  clarifient rapidement leurs positions.

DAK