Coupe d’Afrique des Nations 2021 : le Mali surprend la Tunisie après une vive polémique

Pour cette première rencontre du groupe F dans cette CAN 2021, le Mali a disposé de la Tunisie sur le score de 1-0. Mais cette rencontre va longtemps faire parler à cause d’une grosse polémique en fin de rencontre.

Pour débuter cette nouvelle journée de Coupe d’Afrique des Nations, et surtout lancer le groupe F, la Tunisie et le Mali croisaient le fer ce mercredi après-midi sur la pelouse du Limbe Stadium. Demi-finalistes lors de la dernière édition en 2019, les Aigles de Carthage voulaient débuter de la meilleure des manières cette nouvelle CAN, mais il fallait pour cela se défaire des Aigles, qui s’étaient hissés en huitièmes de finale en Égypte. Côté tunisien, Mondher Kbaier optait pour un 4-3-3 avec le trio Mejbri-Khazri-Sliti aux avant-postes. En face, Mohamed Magassouba alignait son équipe en 3-2-3-1 avec notamment le latéral du Stade Rennais Hamari Traoré ou encore le milieu du RB Leipzig Amadou Haïdara.

Dès le début de rencontre, les Aigles mettaient une grosse pression sur l’ensemble du terrain pour gêner la relance de Khazri et ses partenaires. Alors qu’on pouvait attendre une domination tunisienne, les Maliens se retrouvaient vite au-dessus dans le jeu, avec quelques séquences intéressantes dans le cap adverse. Mais dans les tribunes, les quelques fans de ballon rond n’avaient pas grand-chose à se mettre sous la dent en termes d’occasion. La première occasion n’arrivait qu’à la 40e minute avec ce tir lointain de Massadio Haïdara. Mais globalement, il n’y avait rien à retenir de ce premier acte un peu fermé.

Un arbitrage qui va faire polémique

Pour tenter de faire changer les choses, le sélectionneur tunisien lançait Khaoui à la pause à la place de Mejbri. Mais finalement, les Aigles faisaient la différence rapidement. Un penalty était accordé au Mali pour une main de Skhiri dans la surface, et Ibrahima Koné transformait avec un contre-pied parfait (48e, 0-1). Une ouverture du score logique au vu de l’ensemble de la rencontre jusque là. Alors forcément, une réaction tunisienne était attendue et elle arrivait. Sur une remise d’Ifa, Skhiri voulait se rattraper avec un coup de tête à quelques mètres du but mais ça passait à côté (56e). La lourde frappe de Bronn ne donnait rien non plus ensuite (65e). Les changements s’enchaînaient alors des deux côtés et sur l’une de ses rares incursions, la Tunisie obtenait un penalty.

Le centre de Khazri était en effet dévié de la main par Djenepo mais le joueur de l’ASSE, qui se chargeait du penalty, butait sur un excellent Mounkoro, parti du bon côté (77e) ! Derrière, l’arbitre nous offrait une scène surprenante en sifflant la fin de la rencontre à la 85e minute… avant de reprendre le jeu suite à son erreur. Les Aigles, eux, finissaient la rencontre à dix suite à l’expulsion d’El Bilal Touré pour un geste dangereux (87e). Et alors que tout le monde s’attendait à avoir du temps additionnel entre l’utilisation de la VAR et cette erreur à la 85e, l’arbitre central sifflait la fin de la partie à la 89’45”, et donc sans temps additionnel ! De quoi rendre fous les Aigles de Carthage, tandis que le corps arbitral était escorté par la sécurité… Après la polémique, le Mali s’imposait donc 1-0 pour prendre la tête du groupe F.

Par Tom Monegier
Publié le 12/01/2022 15:57 – Mis à jour à 16:03
https://www.footmercato.net/