Coopération Nord-Sud : 1er Forum des diasporas africaines à Paris présidé par Emmanuel Macron

Qu’ils soient français, européens ou africains, les participants auront l’opportunité de bénéficier d’un espace dédié pour partager leurs idées et trouver les financements nécessaires pour l’aboutissement de leurs projets.

La première édition du Forum des diasporas africaines est prévue le 22 juin au Palais des congrès à Paris. Sous l’égide du président français Emmanuel Macron, l’événement est né d’une volonté de créer davantage de synergie entre les pays d’Afrique et l’Hexagone. Une politique en continuité avec les discours du chef d’Etat français à Abidjan, Ouagadougou et Accra l’année dernière.

A travers ce nouveau cadre d’échanges, l’homme compte réunir tous les acteurs engagés pour le développement économique de la grande région Afrique-Méditerranée-Europe. L’événement a été conçu par l’Institut de prospective économique du monde méditerranéen (IPEMED). L’objectif étant d’accélérer l’intégration régionale en rapprochant, par les échanges économiques et culturels, les destins africains, méditerranéens et européens. Ciblant à la fois les membres de la diaspora basée en France, aux Repat’, réinstallés sur le continent mais aussi aux décideurs économiques et politiques des deux rives de la Méditerranée, l’événement apporte une nouvelle dimension dans la manière de négocier entre les deux rives. Stratégique et diplomatique. Car il s’agira de réfléchir, d’échanger et de fédérer de nouveaux outils pour favoriser l’émergence de projets et d’initiatives, notamment issus de la jeunesse. Tel est l’enjeu principal.

Et pour y parvenir, un conseil d’orientation pluridisciplinaire a été mis en place. Composé de membres associatifs, d’acteurs économiques ou d’organisations impliquées au Sud, le bureau d’orientation devra faire de ce forum un espace de promotion de solutions rentables et durables entre les deux rives.

Concrètement, la journée sera articulée autour de quatre conférences thématiques et d’une plénière de synthèse où s’exprimeront des personnalités, françaises, européennes et africaines. Parallèlement, des conférences et des espaces de rencontres seront dédiés de manière spécifique au recrutement, au financement de projets et à la création d’entreprises (PME/PMI). Au-delà, le forum devra permettre d’apporter des solutions à toute personne ayant la volonté d’entreprendre ou de construire un projet professionnel en Afrique. Qu’ils soient français, européens ou africains, les participants auront l’opportunité de bénéficier d’un espace dédié pour partager leurs idées et trouver les financements nécessaires pour l’aboutissement de leurs projets. Pour l’heure, les préparatifs vont bon train et plusieurs personnalités sont attendues pour ne citer que  Jean-Pierre Raffarin, Alain Juppé, Lionel Zinsou, Didier King (président de la CCIP), Zied Ladhari (ministre tunisien de l’industrie et du commerce), Chakib Benmoussa (ambassadeur du Royaume du Maroc), Valérie Pécresse, Didier Acouetey (président Africsearch), Jean-Michel Severino (président investisseurs et partenaires), Tigui Camara, CEO de Tigui Mining Group , Danièle Sassou Nguesso, président de la Fondation, Congo Brazzaville… Du côté marocain, la confirmation de Abdelkrim Benatiq, ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, est attendue. Le Pavillon Maroc comprendra différents ateliers pour valoriser l’expérience marocaine en matière de mobilisation de ses citoyens résidant à l’étranger pour le développement du pays.  Dans le cadre de la coopération Nord-Sud aussi désormais… 1500 personnes sont attendues lors du forum, 200 leaders d’opinions.

http://aujourdhui.ma