Célébration des 40 ans de carrière d’Abdoulaye Diabaté

229

L’artiste entamera le 17 février une tournée dans les capitales régionales
L’Association des Jeunes Premiers du Mali ne compte pas rester en marge de la célébration des 40 ans de carrière d’Abdoulaye Diabaté. Elle a organisé, en compagnie de l’artiste, une conférence de presse au palais de la culture le samedi 04 Février 2017 afin de dévoiler le menu des festivités des 40 ans de carrière de l’artiste international qui est prêt a faire vibrer ses fans à hauteur de son talent.

Lors de la conférence de presse, le président de l’Association des jeunes premiers du Mali Lassine Diarra a signalé que vu les innombrables trophées glanés par Abdoulaye Diabaté au nom du Mali, vu l’étendue de son talent, vu son amour envers le Mali, l’artiste mérite une grandiose fête. Lassine Diarra ajoutera : « raison pour laquelle nous avons décidé de le remercier pour ses bienfaits en lui préparant une vaste tournée dans les capitales régionales et les grandes villes du Mali.

Au Mali, on a tendance à ne reconnaitre les talents d’une personne qu’après sa mort. Nous voulons déroger en cette règle en célébrant les bienfaits de tous ceux qui ont par leurs actes, leurs talents rehausser le flambeau du Mali afin d’inciter les jeunes à leur emboiter le pas. » Mamoutou Keita a présenté Abdoulaye Diabaté, de sa naissance à Sinsana-Gare à ses premiers pas sur les scènes musicales à travers les semaines de la jeunesse où il étala son immense talent en passant par les semaines régionales et biennales auxquelles il a fait la fierté de sa région avec des trophées à la clé. Il a évoqué les débuts fracassants de l’artiste dans l’orchestre régional de Sikasso le kene star, aux côtés des Mamadou Guitare, François Ballo et autres sommités de la musique. Orchestre dont il a été le meilleur chanteur durant une décennie et primé meilleur chanteur des biennales 1086-1988 volant la vedette au Super Biton de Ségou qui avait été nommé orchestre national. Mamoutou Keita a parlé du début de la carrière solo en 1992 de l’artiste en compagnie de son jeune frère Modibo et de ses multiples albums sur le marché.

C’est un Abdoulaye Diabaté comblé et émotif qui a pris la parole. « Je remercie tous ceux qui ont contribué à ma réussite, mes parents, mes encadreurs, les autorités et tous mes fans. Si je suis là, c’est grâce à l’effort de tous ceux-ci ». Il a invité tous ses fans à apporter leur pierre à l’édifice afin que la fête soit à la hauteur des attentes.

Signalons que les festivités débutent le Vendredi 17 Février 2017 au palais de la culture de Bamako et se poursuivront le 24 Février à Bougouni, le 25 à Sikasso. L’artiste fera le show dans les capitales régionales et les grandes villes du pays avant d’entamer une tournée africaine et Européenne.
Moussa Samba Diallo