1er Forum des femmes de la diaspora à Bamako Le développement du pays est un atout pour tout chacun

Le haut conseil des maliens de l’extérieur en partenariat avec le ministère des maliens de l’extérieur a tenu jeudi 28 Juillet le premier forum des femmes de la diaspora. Le thème central était : “la promotion du genre et l’autonomisation économique de la femme migrante”.

C’était dans la salle de conférence de l’hôtel Radisson blu sous la haute présidence de Première Dame Mme Keita Aminata Maiga, épouse de chef d’Etat, en présence du ministre des Maliens de l’Extérieur, Dr. Abdramane Sylla ; du ministre de la Promotion de la femme de l’enfant et de la famille, Mme Sangaré Oumou Bah et du Président du haut conseil des maliens de l’extérieur, Habib Sylla. Des femmes venues des quatre coins du monde ainsi que des invités remarquables ont honoré de leur présence.

Pendant les trois jours, le but cherché a été axé sur les femmes de la diaspora malienne permettant de sensibiliser toutes les énergies afin qu’elles contribuent aux engagements de notre pays dans les processus de Rabat, de Rome et dans le plan d’Action de la Valette sur la migration initié par le secrétariat permanent et mis en œuvre par le département en charge de la promotion féminine et de l’autonomisation des femmes du HCME. Force est à souligner que cette rencontre a permis de relever le défi de la mobilisation des femmes de la diaspora dans tous les domaines de développement et leur fournir l’opportunité d’échanger entre elles-mêmes et avec leurs consœurs de l’intérieur sur leurs problèmes spécifiques, leurs aspirations, les priorités d’intervention, prendre des engagements consensuels sur des questions de préoccupations nationales relatives au genre.
Dans son allocution le Président du Haut conseil des maliens de l’extérieur, Habib Sylla, notifiera que l’organisation de ce premier forum de la diaspora féminine s’inscrit dans le contexte de la panafricaine des femmes qui traduit l’ascension de femmes leaders au niveau national, régional et international. A l’en croire, ce forum donnera l’occasion d’affirmer encore plus ce leadership des femmes maliennes et de mobiliser toutes les synergies pour contribuer au processus de développement de notre pays et à la mise en œuvre des politiques et stratégies adoptées par le Gouvernement dans le sens de la promotion de la femme d’une part, et d’autre part, d’une véritable implication des femmes aux prises de décision.

Pour le ministre des Maliens de l’extérieur, Dr. Abdramane Sylla a soutenu que les thématiques débattus s’imbriquent et touchent de nombreux domaines d’actions politiques. « C’est pourquoi, dans notre approche des différents enjeux de la migration dont le caractère transversal est évident, nous avons mis à contribution tous les départements ministériels et les organisations de la société civile intéressés » a-t-il dit. Avant d’indiquer la paix et la réconciliation nationale demeurent la clé de voûte de toutes ces entreprises et la sécurité est indispensable pour tous les investissements.
La Première dame a indiqué que femmes maliennes de la diaspora ont fini de prouver leur engagement plus qu’exemplaire pour le développement du pays. « Leur contribution se mesure en termes de transferts financiers et techniques. Ce forum devrait seulement légitimer l’action des femmes de la diaspora mais surtout renforcer leurs capacités, en fournissant des moyens d’assurer leurs besoins d’autonomie, afin qu’elles puissent s’insérer dans les circuits de production et à accéder au cercle fermé des prises de décisions »

Daouda SANGARE